Skip to content

Accueil > Présentation des sessions antérieures > Session 2005 - Quel projet social européen ?

Session 2005 - Quel projet social européen ?

Dernier ajout : 29 juillet 2013.

Quel projet social européen ? avec des chrétiens, tous s’interrogent.

Le 29 mai 2005, la majorité des Français a rejeté le traité constitutionnel. La construction européenne est ralentie, mais elle n’est pas arrêtée. Notre espérance sociale chrétienne vient renforcer nos espoirs de citoyens européens.

Le principal débat du référendum a porté sur le projet social européen, même si les modèles proposés étaient plus ou moins flous et contradictoires.

Les Semaines Sociales de Toulouse entendent, avec le recul du 15 octobre 2005 et dans le contexte de la « rentrée sociale » poursuivre ce débat sur l’identité sociale de l’Europe. Les sociaux chrétiens d’hier sont à l’origine du Traité de Rome ; les sociaux chrétiens d’aujourd’hui ont donc une responsabilité historique quant à l’avenir de l’Europe. Au-delà des querelles nationales ou idéologiques, nous devons apporter le point de vue du bien commun et des valeurs universelles.

S’agissant d’un débat dans la tradition des Semaines Sociales de France, les intervenants sont de sensibilités diverses, tout comme les participants dans la salle. C’est la condition du dialogue et de l’échange.

Articles de cette rubrique

  • Quel projet social européen ?

    9 août 2013, par Hervé Schindler

    Le 29 mai 2005, la majorité des Français a rejeté le traité constitutionnel. La construction européenne est ralentie, mais elle n’est pas arrêtée. Notre espérance sociale chrétienne vient renforcer nos espoirs de citoyens européens.
    Le principal débat du référendum a porté sur le projet social européen, même si les modèles proposés étaient plus ou moins flous et contradictoires.
    Les Semaines Sociales de Toulouse entendent, avec le recul du 15 octobre 2005 et dans le contexte de la « rentrée sociale » (...)